"Roman du Genji et société aristocratique au Japon", Paris, PU de Vincennes, 2017

Roman Genji

 

 

"Le Roman du Genji de la dame de cour Murasaki Shikibu, est un des plus grands romans de la littérature mondiale et un témoignage saisissant sur la vie de la société aristocratique qui l’a vu naître.

Dans le Japon du début du XIe siècle, gouverné depuis la capitale Heian-kyô (l’actuelle ville de Kyôto)  par une cour d’aristocrates fonctionnaires, se développe une brillante culture. Si les lettres chinoises sont en principe réservées aux hommes, les femmes pratiquent assidument la poésie en japonais et en viennent à occuper une position dominante dans la prose romanesque, forme littéraire considérée comme un pur divertissement, mais qui donnera à la littérature japonaise son plus grand chef d’œuvre, le Roman du Genji, rédigé autour de 1008 par une dame du palais Murasaki Shikibu. Une série d’articles par des spécialistes de l’histoire, de la littérature et de l’art du Japon ancien,  ainsi que par une spécialiste de la littérature contemporaine se proposent d’éclairer le contexte historique qui a permis l’émergence de cette œuvre ainsi que les grands traits de cette culture et de l’image qu’en donne le roman, dont l’impact reste perceptible jusqu’à aujourd’hui. 

Coordinateur(s) du numéro : Daniel Struve | Terada Sumie | 
Auteur(s) : Anne Bayard-Sakai | Estelle Leggeri-Bauer | Fukutô Sanae | Ivo Smits | Michel Vieillard-Baron | Charlotte Von-Verschuer " (Presses Universitaires de Vincennes)