[Conférence] "Le soi égaré. La “voie” selon Nishida", 8 décembre 2018

Conférences du groupe d’étude de philosophie japonaise

Le propos de cette conférence est de démontrer que Nishida Kitarō accorda une grande importance au concept de « voie » (道, 路, 途), ainsi qu’en fait foi ce tanka daté de 1936 : 「人は人吾は吾なりとにかくに吾行く道を吾は行くなり」.[1] (Les gens sont ce qu’ils sont. Je suis qui je suis. De toute façon, je vais suivre la voie que j’ai empruntée). On trouve près de 300 occurrences du mot « voie » dans les écrits de Nishida. À cela s’ajoutent le nombre considérable de mots composés avec les caractères 道, 路 et 途, et auxquels Nishida octroya soit une signification philosophique particulière, soit un rôle d’articulateurs logiques de son discours, par exemple 道具 (outil), 経路 (chemin, route), ou encore 途中 (chemin faisant). Il apparaîtra également qu’en même temps qu’il insiste sur la « voie », Nishida approfondit le concept de « soi » (qui chemine sur la voie), de même que les relations entre le soi et le monde, notamment entre le soi et son corps. Or, constatera-t-on enfin, Nishida insiste simultanément sur le fait que cette « voie » n’est jamais donnée d’avance et doit être tracée à mesure que le soi pose des actes en ce monde et entre en relation avec autrui. Elle est aussi dépourvue de but, si bien que paradoxalement, le soi ne peut atteindre sa propre profondeur et trouver vraiment sa propre voie que lorsqu’il est « égaré ».

[1] NKZ XII : 194.

 

Dates : 
Samedi 8 décembre 2018 - 14:30 - 16:30
 
Lieu : 
Salle 3.11 - Inalco - 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris

 

Nishida

[Conférences] Kinsui Satoshi, 30 novembre et 1er décembre

日本語の役割語・キャラクター言語研究と翻訳 « Langage de rôle » et langue des personnages en japonais : État des lieux de la recherche et de la traduction

 
Dates : 
Vendredi 30 novembre 2018 - 16:30
 
Lieu : 
Auditorium - Inalco - 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris
 
Affiche
 
 

日本語の指示詞研究再訪 Panorama des recherches sur la deixis en japonais

 
Dates : 
Samedi 1 décembre 2018 - 10:30
 
Lieu : 
Salle 4.10 - Inalco - 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris
 
Affiche
 
 

[Conférence] "Tokugawa Japan : conflicting ideologies", 30 novembre 2018

L’équipe de traduction du Yume no shiro (En Guise de Rêve) du CEJ a le plaisir de vous convier à une séance exceptionnelle de son séminaire de recherche « Yamagata Bantô (1748-1821) et son temps » le vendredi 30 novembre.

Nous y recevrons Richard Bowring, professeur émérite d’études japonaises à l’Université de Cambridge. Il est, entre autres, l’auteur de l’ouvrage In Search of the Way - Thought and Religion in Early-Modern Japan, 1582-1860, publié à Oxford University Press en 2016.

Il interviendra en anglais sur le thème 'Tokugawa Japan: conflicting ideologies’.

"A wide-ranging discussion of three different types of Tokugawa thinkers, the Sinophile, the Sinophobe and the Merchant, the object being to show how, contrary to received wisdom, the Tokugawa period was one of dynamic and challenging intellectual discourse."

 

Affiche

 

Dates : 
Vendredi 30 novembre 2018 - 14:30 - 16:30
 
Lieu : 
Salle 3.26 - Inalco - 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris
 
 
 
 

[Journée d'études] Migration en Asie migration de l’Asie Parcours et stratégie des migrants face aux mécanismes étatiques, 11 octobre 2018

Les migrants acquièrent au fil de leur parcours migratoire un certain nombre de connaissances qui leur permettent d’adapter leur stratégie aux politiques migratoires des pays de destination, en Asie et au-delà. L’application des politiques migratoires et les savoir-faire migratoires varient en fonction de l’âge, du genre, de la qualité professionnelle ou du pays d’origine. Ce savoir-faire prend aussi souvent en compte des intermédiaires de la migration (agences de recrutement, agences matrimoniales, réseaux religieux et/ou de solidarité, ONG, etc.) qui peuvent se révéler déterminants en cela qu’ils se situent au plus près des migrants et de leur stratégie.
Lire la suite...

Changement de Salle : [Projection] "Royal Café", Tenzin Dazel

La projection initialement prévue en salle 3.03 aura finalement lieu en Amphi 2.

 

Royal Café est le deuxième film de Tenzin Dazel, Tibétaine née en exil en Inde, qui a grandi en Suisse et fait des études de mode en France. Réalisée en collaboration avec Rémi Caritey, avec un budget minimal, cette fiction en noir et blanc montre Tenzin, aspirante cinéaste tibétaine et double de la réalisatrice, en quête d’acteurs pour son prochain film. C’est pour elle l’occasion de rencontrer des Tibétains réfugiés à Paris aux prises avec le déracinement de l’exil. Elle les rencontre au Royal Café, un restaurant indien du quartier de La Chapelle où les Tibétains se donnent rendez-vous, pour recréer un entre-soi tibétain et évoquer leur situation d’exilés. Tous sont perclus de doutes : la réalisatrice qui maîtrise mal le tibétain à force d’exil et qui est en rupture avec son père, les potentiels acteurs qui, sous des airs fanfarons, ne savent pas s’ils obtiendront des papiers ou un travail, s’ils reverront leur famille, si leur langue et leur culture survivra à l’exil. Tous tentent de trouver un sens à une vie qu’ils n’ont pas souhaitée, dans un monde qui leur est étranger.

 

Dates : 
Mardi 12 juin 2018 - 17:30 - 19:00
 
Lieu : Amphi 2
 - Inalco - 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris
 
 
Diffusion organisée conjointement par le CEJ et ASIEs. 

 

Affiche_Cafe

[Conférence] Groupe d'étude de Philosophie Japonaise

 « Ki as a phenomenon of feeling »

Yukiko KUWAYAMA (Université de Hildesheim, Allemagne)
 
     In the presentation, I would like to introduce a part of the main thesis from my dissertation’s project. The main aim of my dissertation is to point out a possible connection between current debates in the philosophy of feelings (“Philosophie der Gefühle” in German) and the concept of Ki (Qi), a Sino-Japanese term for breath, sense, feeling, atmosphere, mood, smell, intention etc. The concept of Ki has a broad and flexible range of meanings, including its transformative character between materiality and immateriality or its being both at the same time. In my current research, the main thesis is concentrated on the following three points: 1. To assert

Lire la suite...

[Journée d'étude] "Mariage et famille en Asie orientale : continuité et rupture "

Crédits : HOU Renyou

 
Les recherches sur le mariage et la famille au Japon, en Chine et en Corée du Sud se focalisent souvent sur la seule histoire de l’institution et sur la mesure de la nuptialité (âge au mariage, célibat définitif) et des différents records démographiques de ces pays d’Asie: très faible fécondité, vieillissement démographique rapide et célibat important, rôles de genre relativement figés au sein de la cellule familiale nucléaire, ainsi que sur les certains écarts notables entre ces pays (sex-ratio, mariages internationaux, démographie).
Lire la suite...

[Conférence] "L’héritage phénoménologique du jeune Nishida"

Conférence du groupe de philosophie japonaise
 
M.Quentin BLAEVOET, Université de Lille.

Les Recherches sur le Bien (善の研究) sont l’expression d’une intuition philosophique première qui prend la forme, d’abord, d’une psychologie descriptive organisée autour de la notion d’« expérience pure » (純粋経験), empruntée à William James. Elle constitue pour Nishida le principe du processus d’unification de toute la réalité.

Tant de par l’élaboration d’une psychologie descriptive que par la recherche de l’unité des multiplicités la philosophie de Nishida entretient comme un air de famille, une proximité avec la phénoménologie européenne initiée par Husserl, dont Nishida se fera commentateur et interprète dans les années qui suivent les Recherches sur le Bien. Les réflexions collectées dans『自覚に於け る直観と反省』1 consistent – du moins en partie – en la réévaluation de ces premières intuitions philosophiques à la lumière de la philosophie husserlienne elle aussi encore en cours d’élaboration. Dans quelle mesure la philosophie de Nishida, telle qu’elle se développe à partir du milieu des années 1910, est-elle tributaire de la phénoménologie de Husserl ? Sans négliger le fait que dans cet ouvrage Husserl ne constitue pas la seule pierre angulaire de la réflexion, il s’agira pour nous, au cours de cette étude, 1. d’analyser et d’interpréter les transformations de la philosophie de Nishida dans le passage de 『善の研究』(1911) à『自覚に於ける直観と反省』(1913-1917), 2. d’y déceler les influences de la phénoménologie husserlienne et d’en analyser la portée ; et 3. d’évaluer l’importance de la phénoménologie dans l’élaboration de la logique du Basho.

Enfin, il s’agira non pas seulement de mettre en évidence l’héritage phénoménologique de Nishida, mais d’amorcer ce qui sera l’objet d’une autre étude, c’est-à-dire la nécessité contemporaine, pour la phénoménologie, de prendre en charge la philosophie de Nishida une fois sa pensée parvenue à l’âge de sa maturité, au sein de laquelle fleurissent les différents lieux, en particulier le lieu du Néant absolu qui dépasse les acceptions des transcendantalismes dans lesquels la philosophie de Nishida prend racine, y compris celle de Husserl. 

Dates : 
Samedi 12 mai 2018 - 14:30 - 17:00
Lieu : 
Salle 3.15 - Inalco - 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris
 
AfficheCEJ1205

[Journée d'étude] "Philosophie de la sortie du nucléaire"

Intervenants :
Yoshiyuki Sato (Université de Tsukuba), 
Takumi Taguchi (Université d’Utsunomiya),
Saeko Kimura (Université Tsuda), 
Yōtetsu Tonaki (Université Keiō)

Modérateur : Yuji Nishiyama (Université Métropolitaine de Tokyo)

Avec le soutien du JSPS, Fund for the Promotion of Joint International Research (Fostering Joint International Research, No. 15KK0052).

Dates : 
Mardi 27 mars 2018 - 17:00 - 19:00
Lieu : 
Salle 4.07 - Inalco - 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris
 
Lire la suite...

[Conférence] "The North Korean Dilemma and Japan",

Prof. Yasuyo SAKATA was a research fellow of the Research Institute for Peace and Security (Tokyo) Security Studies Program (1992-94), visiting research fellow at the Institute of Modern Korean Studies at Yonsei University (2008-09) and the Sigur Center for Asian Studies at George Washington University (2014). She is a member of the Japan Ministry of Defense Central Deliberative Council on Defense Facilities. She is a board member of the Japan Association for International Security and the Association for Contemporary Korean Studies in Japan. 

Lire la suite...